[Sortir à Paris] Lutetia: Joséphine, le bar qui fait jazzer

Saint-Germain-des-Prés, une coupe de champagne, un jazz band et un décor art déco: machine à remonter le temps ou remake de Minuit à Paris ? 
Un vendredi soir comme un autre au bar Joséphine du Lutetia, que nous redécouvrons quelques mois après sa réouverture.

Joséphine, comme l’icône des années folles, l’américaine francophile qui charma le Tout-Paris armée de sa ceinture de bananes et de son déhanché rieur. Hommage de l’hôtel à l’une de ses étoiles passées.

Outre Joséphine Baker, le Lutetia a vu défiler nombre de figures célèbres depuis sa construction, il y a un peu plus d’un siècle.

Bâti en 1910 à l’initiative de Marguerite Boucicaut, propriétaire du Bon Marché, il se destinait au départ à l’accueil des clients provinciaux les plus fidèles du grand magasin. Les années passant, la rive gauche devient un berceau intellectuel et artistique, et le Lutetia, un lieu de vie ou un point de passage pour certaines grandes figures de l’époque. Dans les années fastes de l’entre-deux-guerres, on y croisait ainsi Picasso, Matisse, Saint-Exupéry, Hemingway, Albert Cohen, ou le couple de Gaulle. 

Après la seconde guerre mondiale, l’hôtel redevient un lieu de fête et se met au rythme du jazz. Une tradition qui se rejoue au Joséphine les soirs de fin de semaine. Le bar fraîchement rénové, mélange d’art déco et de contemporain s’anime alors au son de la musique. 

Une harmonie tout en contraste

On découvre avec émerveillement la fresque champêtre mise au jour lors des récents travaux de rénovation de l’hôtel. Un décor de 1910 qui demanda 17 000 heures pour être dégagé des six couches de peinture qui le recouvraient. Aux couleurs pastel de cette fresque s’allie un mobilier plus contemporain voulu par l’architecte star Jean-Michel Wilmotte, chef d’orchestre de la transformation du grand hôtel. Une harmonie tout en contraste qui marie parquet et marbre à un plafonnier géant ultra moderne. 

Crédit photo: Hôtel Lutetia

Accoudés au bar, nous voyons tomber les derniers rayons du soleil à travers les grandes baies vitrées encore baignées de lumière. Ce sera champagne pour Monsieur et Herbalist pour moi ; un savant mélange de Gin, rye whisky, Dolin, miel et extrait de gingembre, qui ravit les papilles. La note est naturellement un peu salée mais les notes nous le font vite oublier. On se laisse emporter par le piano et l’atmosphère du lieu, qui se charge un peu plus de magie sitôt le jour tombé.

Si certains habitués de « l’ancien Lutetia » se montrent nostalgiques, nous trouvons que l’hôtel a réussi un juste équilibre entre patrimoine historique et modernité et nous laissons donc plus entraîner par le jazz que par le blues.

Hôtel Lutetia
45, Boulevard Raspail – 75006 Paris

+33 (0)1 49 54 46 00

Cocktails à partir de 26€

Ouvert de 11h à 1h du lundi au dimanche

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s